MON AMI, … , 16.

Trop trop trop content, heureux de te revoir, whaouh, tu m’as tellement manqué !!! Mes Petits Loups, doucement Mon Titi Bébé, Mon TiB2…, Ma Lounette, Ma fifille, oui-oui, je Vous Aime tous les 2 !!! !!!

Trop trop trop content, heureux de te revoir, whaouh, tu m’as tellement manqué !!! Mes Petits Loups, doucement Mon Titi Bébé,  Mon TiBé… , Ma Lounette, Ma fifille, oui- oui, je Vous Aime tous les 2 !!! !!!

Ils sont, surtout Titi, toujours infernaux, le nombre de bêtises, Maman a halluciné !!! Et Toi ? Les 2 T, vont bien !? Toi aussi, tu m’as manqué, tu n’as pas de soucis ? C’est l’été indien, les couleurs vont être sublimes !!!

Touba et Touty sont en pleine forme, ils vont être contents de te voir !!! Merci pour mon Anniv, tu restes véritablement une Amie, une Vraie !!! Aucun soucis si ce n’est que je suis fatigué ! Oui, je pense que les couleurs vont être grandioses !!!

Normal pour ton Anniv !!! Je vais au squat et je pars avec les Ienchs dans la Forêt, Elle aussi m’a manqué !!! Tu te souviens en 2013, le 24 avril, au Bangladesh ( Savar, dans la banlieue de Dacca ), le drame du Rana Plaza !? L’immeuble de 8 étages s’est effondré provoquant la mort de 1138 ouvriers, et faisant plus de 2000 blessés parmi les 5000 personnes des entreprises textiles qui y travaillaient.

Oh oui, je me souviens, tu as tout sorti des armoires pour voir les étiquettes de tes fringues, alors que tu étais déjà vigilante!!!

Ouais, je suis restée bien dégoûtée quand même !!!

J’ai préparé une énorme salade, et nous mangeons maintenant et dehors sous le soleil !

Génial, Merci !!! Fais gaffe aux 2 chapardeurs !

T’inquiètes ! Vas-y continue, je t’écoute !!!

C’est le plus grave accident survenu dans l’industrie textile, Benetton, C&A, Mango, … , et autres distributeurs occidentaux, qui y faisaient fabriquer leurs produits à moindre coùt par une main- d’oeuvre sous payée, furent alors pointées du doigt. Le collectif Ethique sur l’étiquette, branche française du mouvement international Clean Clothes Compagn et qui oeuvre à la défense des droits humains au travail, publie un dossier reprenant les avancées et les désillusions, 5 ans après la catastrophe. Le batiment qui faisait office de fabrique, et suite à la catastrophe, les organisations syndicales et de défense des droits humains locaux et internationaux, dont Ethique sur l’étiquette fait partie, se sont mobilisées pour que les pouvoirs publics et les multinationales assument leurs responsabilités sur 2 points urgents :

_ L’indemnisation des victimes et la sécurisation de leurs usines locales. Donc à la réaction populaire internationale, les marques, distributeurs, fabricants et gouvernements ont alors multiplié les promesses qu’un tel drame ne se reproduirait jamais ! Des mesures ont été prises ou annoncées,, les mois qui suivirent la catatrophe, par certaines visant à mieux identifier leur chîne d’approvisionnement et dans l’espoir de redorer leur image.

En revanche, forcer de constater qu’aucune n’a vraiment fait évoluer son modèle économique.Un rapport récent indique que la pression sur les coùts et les délais de production n’a qu’empirer. Ainsi, les prix imposés aux fournisseurs sont encore plus bas que ceux pratiqués à l’époque du Rana Plaza. La « fast fashion », mode jetable à bas prix, est responsable en grande partie de cette détérioration. Les engagements  » éthiques » des marques demeurent une opération de communication destinée à rassuer leurs consommateurs, tandis que les mauvaises pratiques perdurent. Quelques progrès ont été réalisés, cependant nombre de rapports l’heure est plus au greenwashing ( blanchiment écologique) qu’à un vrai changement. Libération: Maud Margenat 24 avril 2018.

Pour en finir avec la fast-fashion.

Surconsommation, perte du plaisir d’achat, exploitation humaine : la mode n’est clairement plus à la mode ! Pour contrer une fast-fashion qui produit toujours plus et toujours moins cher, collectifs et créateurs indépendants se mobilisent pour l’avènement d’un système plus respectueux.

«  N’achetez pas juste pour le plaisir de le faire. je pense que les gens ne devraient pas investir dans la mode, mais investir dans le monde  » Vivienne Westwood, actrice les plus importantes de la mode contemporaine. Elle prend la parole contre son propre système et supplie l’acheteur et potentiel client de sa marque, de ne plus acheter.

La fast-fashion, apparue dans les années 1990, produit toujours plus, toujours moins cher. Messages cousus dans les doublures de vêtements, des petits mots glissés dans les poches des manteaux, des ouvriers en grève pour réclamer leur salaire impayé depuis des mois. Pourtant, les boutiques continuent de se multiplier.

Les désastres de la fast-fashion sont un terrain fertile pour la naissance d’une nouvelle façon de penser la mode. En 2014, Li Edelkoort publie Anti-Fashion, un manifeste pointant les échecs de l’industrie de la mode, autant au niveau écologique, sociétal et créatif qu’humain :  » La mode est morte, vive le vêtement ».

A Marseille, S.Cavino prolonge son propos avec Anti-Fashion, un collectif de discussion sur les problèmes de la mode, centré sur le retour au plaisir et au partage.  » Je milite pour le retour de l’émerveillement dans la mode, pour l’achat plaisir  » S. Calvino. Elle définit le titre de son collectif, pensé en collaboration avec Li Edelkoort, comme un  » cri d’amour  » envers la mode.  » Nous ne sommes pas contre la mode : avec Anti-Fashion, on analyse et discute des tendances sociétales de consommation. On n’est pas pour la révolution, mais pour l’évolution  » S. Calvino. Les Inrocks, Fleur Burlet 8/03/2018.

Li Edelkoort : Dans son manifeste lapidaire et  » antifashion « , la défricheuse de tendance dénonce la presse, les écoles, les défilés et les créateurs … Selon elle, c’est tout le système qui est à revoir. Gourou de la mode depuis plus de 30 ans, la Néerlandaise née en 1950, dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas. Cette grande spécialiste des tendances, qui a créé entre autre le magazine Bloom, annonce non pas la fin de la mode mais la mort d’un système dépassé. Dirigés par les financiers, la mode est démodée dit-elle. Le coupable ? L’argent devenu le seul moteur d’un beau métier qui se vide de sa substance. La solution ? Rendre au travail sa dignité. Engagez-vous proclame Li Edelkoort. Retrouver le goût du travail fait avec amour. Libération 2015. Marie D. Lelièvre.

Et le Bangladesh aujourd’hui ? Le gouvernement bangladais avait été amené sous la pression internationales à amender en juillet 2013 sa législation du travail, permettant des avancées certaines quelque mois après le drame, qui ne se traduisent plus dans les faits aujourd’hui. Les travailleurs avaient obtenu une augmentation conséquente du salaire minimum sectoriel de 70%, passant de 28 à 50 euros mensuels en juillet 2013. 4 ans plus tard, malgré une nouvelle augmentation à 60 euros mensuels, ils restent les travailleurs du textile les moins payés du monde.

En France en février 2017 a été adopté la loi relative au devoir de vigilance des sociétés mères et entreprises donneurs d’ordres, validée par le Conseil constitutionnel saisi par les députés et sénateurs Républicains et plusieurs organisations patronales. Cette victoire historique ponctue 5 annnées de combat pour faire baisser l’impunité dont bénéficient les multinationales. Le texte crée une obligation de vigilance pour les grandes multinationales françaises ou présentes en France. Il exige qu’elles publient et mettent en oeuvre un plan visant à prévenir les atteintes aux droits humains et à l’environnement causées par les activités de leurs filiales, sous-traitants et fournisseurs, en France comme à l’étranger. Un juge français pourra être saisi en cas de non respect de cette loi et astreindre l’entreprise à s’y soumettre. Cette loi constitue une première au niveau mondial. Libération. M.Margenat 2018.

En avril 2018 a eu lieu comme chaque année, suite de l’effondrement du Rana Plaza où des millions de gens se mobilisent dans le monde entier pour interpeller les marques sur leurs pratiques en leur demandant : « WHO MADES MY CLOTHES « ?

Et puis, moi dans tout cela, je vous le dis, refaites vos vêtements avec des anciens, nous avons de si belles choses dans nos greniers de nos Parents, Grands-Parents, un peu d’imagination, un zest de patience pour la couture, et vous allez faire des miracles !!! Qui plus est se sera  » MADE IN VOUS TOUT SEUL  » !!! !!!

Et voilà, Bon Anniversaire !

Merci !!! C’est génial !!! Sublime chemise !!!

Maman m’a aidé pour la couture, en revanche, elle m’a encore appris tellement de choses sur comment faire ses vêtements ! Dans sa jeunesse les magazines de fringues avaient leurs propres patrons et nous y revenons, forcément !!!

Imprimante 3D,… !!!

Je rentre au squat voir les 2T, et ballade en Forêt !!! Merci Mon Ami, Mon Géris !!!

Merci TOI Marie !!! !!! Fais gaffe aux chasseurs !!! !!

T’inquiète pas, je vais leur tricoter des écharpes et des bonnets « MADE IN LOUPS  » !!! !!!

Auteur : universdoormonique

Je suis une fille, oui-oui !!! J'Aime ma Famille et mes Ami(e)s !!! J'aime Tous les Animaux, ainsi que les personnes gentilles et joyeuses !!! J'aime écrire, faire des photos, faire des dessins !!! J'aime la musique !!! J'aime écouter en général !!! J'Aime l'Autre Monde, J'Aime Ce Monde !!! Tel est mon Univers !!! J'AIME J'AIME J'AIME GRAND ET FORT COMME L'UNIVERS !!!

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s